L’Arboretum de Pézanin


        Sur 26 hectares dont 5 ha d’étang, l’arboretum de Pézanin permet la découverte de 400 espèces d’arbres et d’essences rares dans un cadre remarquable. Crée en 1903 par la famille de Vilmorin, il est propriété de l’état depuis 1935 et géré par l’O.N.F. (Office National des Forêts) depuis 1969. Son créateur tenta d’acclimater de nombreuses espèces du monde entier dont certains spécimens ont survécu jusqu’à aujourd’hui malgré les tempêtes de 1982,1983 et 1999.

       Trois circuits balisés et un étiquetage des végétaux permettent une visite didactique de l’arboretum, l’un des plus riches de France. A voir particulièrement un chêne hétérophile (qui possède deux sortes de feuilles), une collection de 37 variétés d’érables du Japon, de Chine et d’Amérique du Nord, des cyprès chauves et leurs racines pneumatophores, qui leur permettent de ne pas s’asphyxier en zone marécageuse.
Informations pratiques :

L’arboretum est ouvert toute l’année.

L’entrée y est gratuite et la pêche autorisée dans l’étang.
Des cartes de pêches à 4 € sont en vente pour la journée au Tabac-Presse (03 85 50 23 83) et à la Boulangerie Aucaigne (03 85 50 22 89) à Dompierre les Ormes.
Une aire de pique-nique et de jeu est aussi à votre disposition dans l’arboretum.
Pour préserver ce site, la cueillette, l’usage d’instruments sonores et les feux en dehors de l’aire réservée sont interdits. Merci de tenir vos chiens en laisse et de ne pas jeter de détritus.

Le Lab71


 

Le Lab 71 est un site du Département de Saône-et-Loire conçu pour apprendre en s’amusant sur une thématique développement durable.

De nombreux ateliers scientifiques, pédagogiques et interactifs en lien avec les programmes scolaires permettent aux jeunes d’explorer l’univers des sciences, de l’innovation et des cultures.

Des expositions temporaires, techniques et artistiques (en période estivale) sont proposées au Lab 71 et permettent une entrée dans les nombreux sujets du développement durable.


L’Eglise de Dompierre les Ormes

        L’église primitive de Dompierre que la tradition locale fait remonter à quinze cents ans, était dédiée à Saint-Pierre. Ce fut probablement vers la fin du XVIe siècle que l’on construit une chapelle avec voûte en arcade, dédiée à Saint-Philibert et Saint-Hubert.

        L’église actuelle est dédiée à Saint-Antoine d’Egypte. Au pays des églises romanes, l’église de Dompierre, rebâtie en 1847, se distingue par son style ogival pur du XIIIe siècle. Elle possède un clocher à flèche octogonale couverte d’ardoises, et un intérieur à trois nefs. 


L’Eglise de Meulin

D’une époque romane primitive, elle possède un chevet plat.

       Un chemin de croix, conservé maintenant à l’église de Dompierre, est un des plus anciens spécimens de l’imagerie d’Epinal du XVIIe siècle : 14 gravures coloriées à la main. Ce chemin de croix fut offert à l’église de Meulin par Monseigneur Roquette, évêque d’Autun au XVIIe siècle.

 


Le Château d’Audour

       Deux constructions précédèrent le château actuel. La première fut construite par un seigneur nommé Riz au XIIe siècle. La deuxième fut élevée au XVe siècle certainement par Guy de Fautrières .

       Le château actuel , construit au XVIIe par la famille de Damas sous la direction de l’architecte italien Carista, comprend une façade de 42m de longueur, 12m50 de largeur, trois étages et 180 portes et fenêtres.
Jean de Damas épousa en 1705 Claude Berthelot de Rambuteau. Ils eurent un fils, Claude Mathieu de Damas d’Audour, mousquetaire du Roi, puis général.

       Une de ses filles épousa en 1769 le Comte Charles François de Dortan. Roselyne, née de cette union, épousa le Comte de Forbin la Barben, directeur des musées de France. Marcellus, son gendre, publia de nombreux ouvrages. Il réussit à se procurer la Vénus de Milo que son chef offrit à Louis XVIII.
Lamartine, ami de Marcellus, fréquenta le château d’Audour. Un petit neveu de Marcellus hérita d’Audour en 1881 et sa petite fille épousa un de Vilmorin, de la famille des graines Vilmorin.

       C’est cette union qui permit la création de l’arboretum de Pézanin en 1903, aujourd’hui propriété de l’état et géré par l’ONF. Leurs descendants possédèrent Audour (le Château et de nombreuses fermes) pendant deux siècles.




 

Prochain Conseil Municipal :
Mercredi 21 juin 2017 à 20h00

Compte rendu du conseil municipal du 12 avril 2017

*****************

*****************

*****************


*****************



Villages Solidaires en Haute Grosne proposent

Aide méthodologique,
Soutien au métier d’élève
Animations éducatives ...
Pour plus d’informations, cliquez ci-dessous


**********************

***********************


Création de site internet: Cianeo